Location vacances Ile d'Oléron Location vacances Saint Pierre d'Oléron Location vacances Charente Maritime Location vacances 17 Camping bord de mer Saint Pierre d'Oléron Camping bord de mer 17 Camping bord de mer Charente Maritime Camping bord de mer Ile d'Oléron Camping 3 étoiles 17 Camping 3 étoiles Saint Pierre d'Oléron Camping 3 étoiles Ile d'Oléron Camping 3 étoiles Charente Maritime Camping bord de mer Location vacances Camping 3 étoiles

Camping des gens heureux ...

Camping le Sous Bois

Av des pins La Cotinière
- 17310 Saint Pierre d'Oléron

05.46.47.22.46 campinglesousbois17@gmail.com

Accueil > Tourisme

Tourisme sur l'ile d'Oléron, à La Cotinière sur la commune de Saint Pierre d'Oléron

Camping le Sous Bois - Saint pierre d'oléronCamping le Sous Bois - Saint pierre d'oléronCamping le Sous Bois - Saint pierre d'oléron

Les cabanes de couleurs sur l'ile d'oléron et ses environs

Endroits incontournables sur l'ile d'oléron :

 

Retour et respect à une vie passée :

                                                                                                                         par sylvie du camping le sous bois

 

Autrefois, ces petites cabanes en bois de différentes couleurs  étaient le lieu de travail des femmes qui pratiquaient le métier ostréicole, où elles passaient des journées entières, dans l'humidité, dans les courants d'air,  debout devant une table à detroquer et  trier les huitres que leurs maris ramenaient des parcs à huitres. Souvent dans la fumée provenant d' un poéle à charbon ou une cheminée  à bois, qui leur servaient de chauffage mais aussi de moyen de cuisson, où elles déposaient sur la plaque ou dans la braise  dès leur arrivée tot le matin, une pomme de terre qui allait accompagner leur déjeuner.

Aujourd'hui, ces cabanes ne sont plus exploitées comme telles, car le métier a bien changé, le métier a bien évolué, et les femmes de cabanes, c'est comme cela qu'on les appelait , se font de plus en plus rares. alors au fil années, ces cabanes se sont vues abandonnées, certaines d'entre-elles se sont écroulées dans le chenal qui les borde. c'était triste à voir, car dans chacune d'elles, nos grands -mères et nos mères y ont travaillé, c'étaient des femmes courageuses,  quand on passe devant cet endroit, on ne peut pas oublier tout ce travail pénible qu'entretenaient nos parents. Ces cabanes ont vu un nouveau jour, grâce à une association locale, qui a su leur donner un nouveau role, une nouvelle vie...

cette association  a su  relever  des eaux ces petites cabanes, les a reconstruites  en conservant la même architecture qu'autrefois dans le même matériau, et aujourd'hui nos petites cabanes sont joyeuses et reflètent une certaine authenticité  artisanale en proposant des ateliers artisanaux, en mettant en avant  le travail par les mains.. (comme le faisait jadis nos grands mères). nos petites cabanes sont devenues gaies par leurs couleurs. Autrefois, seulement quelques cabanes étaient en couleurs, la plupart étaient noires, elles étaient enduites de "coaltar", c'est une sorte de goudro, obtenu par la distillation de la houille (sorte de charbon). Ce matériau les protégait des uv, de l'humidité, du froid, et ce coaltar était utilisé et encore utilisé aujourd'hui pour enduire les fonds des bateaux. Les couleurs sont arrivées, il y a une cinquantaine d'années.

Vous trouverez ces petites cabanes artisanales  tout autour du bassin de marennes oléron, sur le chateau d'oléron, sur le chenal de la baudissière, à fort Royer  et certaines sont encore en activité. Aussi vous pouvez les trouver sur bourcefranc, route de daire, le chapus, sur marennes, ...

voici le lien des petites cabanes artisanales du chateau d'oléron,

et un blog que j'aime particulièrement bien par ses photos cliquez ici

Fort Royer, là vous y découvrirez l'histoire de l'huitre dans un environnement naturel, sa culture, par une visite et l'initiation à "ouvrir les huitres" et bien sur les déguster...

La Baudissiere, les cabanes d'artistes (près de 12 cabanes vous attendent : mosaiques, fabrication de girouettes, peinture sur galets et bois flottés, vêtements, bijoux, ateliers et galeries de peintures...).

Cabanes d'Ors,

Bourcefranc, route de daire, un endroit que j'affectionne, car c'est ici que j'ai grandit, où j'ai vu mes parents travailler, ici sur le chenal de daire;

 

Un livre que je vous encourage à lire ;  des huitres et des hommes